Carnet de Voyage au Japon

Tokyo – Part II

 

Le marché de Tsukiji est le plus grand marché aux poissons du monde avec plus de 1800 tonnes de poissons qui y transitent chaque jour. Il se compose d’un marché couvert où vous trouverez des stands de poissons destinés aux professionnels et d’un marché extérieur plus « typique ».

Vous pouvez y aller à l’aube pour assister à la criée au thon sachant que le marché est ouvert de 5h à 13h et fermé le dimanche et la plupart des mercredis.

Ce marché est mythique et incontournable lors de votre voyage à Tokyo.


Pour déjeuner, n’hésitez pas à vous balader aux alentours du marché dans les rues commerçantes où il y a également de nombreux restaurants de sushis dont le célèbre « Sushi Zanmai ».

Si vous souhaitez simplement déjeuner sur le pouce, optez pour les petits stands de rues qui proposent différentes spécialités de poissons comme les noix de saint-jacques grillées, les brochettes de poulpes, de calamars etc.


.

Nous avons consacré une matinée à la visite de ce marché et cela nous a permis de découvrir de nombreuses espèces de poissons comme par exemple des poulpes aux rouges flamboyants.

Le quartier de Roppongi se compose essentiellement de magasins, de restaurants et de musées. Cela n’a pas forcément été un coup de coeur pour nous mais je pense qu’il est à visiter étant donné que le Lonely Planet le qualifie de « quartier le plus passionnant de Tokyo ».

C’est dans ce quartier que vous trouverez la micro-cité futuriste « Roppongi Hills ». Un complexe gigantesque sur 11 hectares avec un jardin, un observatoire panoramique et des magasins à n’en plus finir. C’est d’ailleurs essentiellement ce complexe que nous avons visité et c’est peut-être pour cela que nous n’avons pas forcément aimé.

Dès la sortie du métro, vous tomberez sur une araignée géante intitulée « Maman » au pied de la tour Mori, l’un des plus hauts gratte-ciel de la capitale.

Ci-dessous la Tokyo Tower, inspirée de la Tour Eiffel mais peinte en orange et blanc pour respecter les règles de sécurité aérienne.

Asakusa est un quartier incontournable pour retrouver un Tokyo un peu plus « authentique ». Ce quartier abrite le Senso-ji, temple le plus ancien de Tokyo et la Tokyo Sky Tree (ci-dessous), site le plus récent.

La petite « crotte d’or », surnommée ainsi par les habitants de Tokyo est le siège social d’Asahi Beer, le Super Dry Hall qui est sensé représenter la mousse d’une pinte de biere.


Aux alentours du temple Senso-ji, de nombreux commerçants et stands de nourriture vous proposent des spécialités du Japon. N’hésitez pas à tester comme nous les délicieuses glaces au thé matcha, les gaufres fourrées à la glace de sésame noir ou encore les « age-manju », beignets fourrés à la pâte de haricots rouges.


Prenez le temps de vous perdre dans les ruelles pittoresques d’Asakusa et retombez dans l’époque d’Edo. Les façades des maisons en bois sont magnifiques.


Le Senso-Ji est le plus vieux temple bouddhiste de la capitale. Il est ouvert 24/24h et toujours très fréquenté par les touristes.

L’entrée de ce temple est marquée par la majestueuse porte « Kaminari-mon » qui abrite le dieu du vent et le dieu du tonnerre.


Nakamise-dori est l’allée commerçante située juste après la porte Kaminari-Mon. C’est ici que vous trouverez des boutiques où acheter des souvenirs mais surtout des stands pour goûter des spécialités du japon (matcha, sésame noir, pâte de haricots rouges etc).

Ci-dessous, le bâtiment principal du temple Senso-ji.


Le temple abrite une pagode de 5 étages, deuxième plus haute du Japon.




Surnommé « Akiba » ou encore « Electric Town », Akihabara est un quartier insolite de Tokyo que nous avons adoré. C’est le paradis des amateurs de mangas, jeux vidéos et de culture japonaise.

Centre de la culture Geek, vous y trouverez de l’électronique à bas prix, des boutiques de vieux jeux d’arcade, des figurines à n’en plus finir sur plus de 8 étages.

Même si vous n’êtes pas fan de mangas, le quartier vaut vraiment le détour.


Vous trouverez de nombreux bâtiments (bruyants & fumeurs) dans lesquels vous pouvez jouer à toutes sortes de jeux.

Les buildings SEGA sont des grandes salles de jeux sur 4/5 étages voir plus. De quoi vous occuper pour un long moment, nous n’avons pas vu le temps passé lorsque nous visitions Akiba car il y a des choses à voir de tous les côtés.

C’est aussi dans ce quartier que vous trouverez des « Maid Cafés », café où les serveuses sont habillés en soubrettes et prennent les clients pour des maitres. Nous n’avons pas pris le temps d’en tester un.


En nous baladant, nous sommes tombés par hasard sur un petit marché d’artisans « Aki-Oka ». Situé sous la voie de chemin de fer de la ligne JR du quartier d’Akihabara, ce marché abrite de petites boutiques d’artisans, jeunes créateurs, toutes plus jolies les unes que les autres.


Nous n’avons pas énormément de photos de Ueno étant donné qu’il a plu ce jour là. Ce quartier populaire se compose d’un long marché à moitié couvert de commerçants et de restaurants le long des voies de chemin de fer. Il comprend également le parc Ueno-Koen qui abrite de nombreux musées, un zoo et un étang à nénuphars.


Nakameguro est un quartier à l’esprit « bohème » traversé par le canal de Meguro-gawa et bordé par des boutiques branchées, alternatives et des cafés bohèmes. Tous le long du canal, il y a des cerisiers donc inutile de vous dire que ce quartier est très prisé au printemps pour la fête des sakuras (cerisiers en fleurs).

Ce quartier a été un vrai coup de coeur, très calme en dehors du printemps, plusieurs restaurants et café longent le canal.


Nous avons déjeuné chez « Aobaya », un délicieux et chaleureux restaurant le long du canal.


Le palais impérial, résidence de l’empereur du japon, constitue le coeur de Tokyo. Il se compose des jardins du Palais impérial ainsi que du jardin oriental. Situé juste à côté du quartier des affaires, n’hésitez pas à vous promenez dans les alentours également.

 

%d blogueurs aiment cette page :